Portfolio : un voyage en Islande et la découverte des îles Féroé en van par Les carnets de voyage de Jecko

L'Islande et les îles Féroé en van

corrections littéraires ouvrage édité et publié

L’Islande et les îles Féroé des éditions Les carnets de voyage de Jecko

Disponible en précommande depuis quelques semaines, l’ouvrage L’Islande et les îles Féroé des éditions naissantes Les carnets de voyage de Jecko est une mine de bons tuyaux pour tous les amoureux de la vanlife et les voyageurs en quête de tourisme vertueux. 

Cette ode au partage de découvertes, de bon sens et de respect de la nature nous plonge au cœur de l’Islande avec ses habitants, ses coutumes, ses croyances, sa politique écologique, économique et sociale. On y retrouve notamment la condition des Islandaises portée par le regard bienveillant des auteurs. 

Les auteurs ne mâchent pas leur plume face aux sujets de société tels que la consommation, les transports, le tourisme de masse, l’absurdité de vouloir paraître plutôt que d’être. 

Et c’est ce qu’on aime. 

Cet ouvrage mordant, en même temps tellement empreint d’humanité et de poésie, nous conte un voyage passionné écrit par et pour des passionnés. 

Un outil indispensable, gorgé d’illustrations, d’astuces et d’idées, le premier d’une longue série espérons-le, pour qui veut prendre le temps de voyager de façon authentique.

L’Islande et Les îles Féroé en van
Éditions Les Carnets de voyage de Jecko 

La préparation du véhicule – 5000 kilomètres d’itinéraires – 180 points GPS – 500 photos

Le mot des auteurs :

« Ce livre n’est pas vraiment un guide touristique. Vous n’y trouverez ni les bons restos, ni les activités à pratiquer, ni même l’histoire géologique de l’île. Il existe des ouvrages de référence sur ces sujets. De la préparation de votre van pour les pistes aux partages de nos itinéraires, cet ouvrage est plutôt une source d’inspiration pour qui souhaite tenter l’aventure de l’Islande en fourgon. 

C’est avant tout un livre d’images à hauteur d’homme. Vous ne verrez aucune vue de drone, aucune photo professionnelle, aucune mise en scène autocentrée, mais des instants visuels pris ça et là au hasard de la lumière. Ils reflètent la réalité de l’instant, sans artifice. 

Nous partageons une trajectoire de cinq mille kilomètres effectuée durant deux mois sur cette terre arctique. Et parce qu’un pays ne se visite pas uniquement avec les yeux, nous vous livrons aussi quelques réflexions engagées sur les résistances locales, sur l’impact du tourisme ou l’évolution de la condition des femmes en Islande… 

Finalement, tout ce qui est à l’intérieur peut se trouver sur le Net dans la profusion de blogs touristiques. Mais perdre son temps à naviguer sur un écran en voyage nous a paru contraignant. Nous avons donc produit le livre avec lequel nous aurions aimé partir. »

Laisser un commentaire